top of page
Rechercher

Du chaos naissent les étoiles





Une 2e maternité, un déménagement, un épuisement,…. et presque une année de silence pour moi sur ce site.


Une année de silence pour écouter, accueillir, prendre soin, guérir, transformer et … renaître à la vie avec un grand oui.

Je sors du silence avec timidité, j’ai la sensation que mes mots sont tellement étroits pour exprimer l’intensité de ces derniers mois. Ce silence qui a été au départ si inconfortable, un silence qui plonge à l’intérieur, un silence qui s’impose face au néant.  Un vide vertigineux dans lequel j’ai glissé me sentant impuissante et en même temps entourée de tellement d’amour et de soutien.

Moi qui pensais m’expandre, j’ai été ramenée brutalement à l’intérieur, dans ma terre intérieure. Et il a fallu d’abord créer de l’espace pour m’y déposer. Tout était tellement serré, contracté, fermé, il y avait tellement de colère, de tristesse, de peurs, de fatigue à accueillir.


Ce silence aujourd’hui, je le bénis, ce temps dans mes profondeurs je l’honore. Ils m’ont offert le plus beau des cadeaux : apprendre à être une mère pour moi-même. Sur ce chemin de guérison et d’ouverture du cœur j’ai rencontré la douceur et la compassion. J’ai appris que se rencontrer vraiment demande courage et engagement mais que pour autant je n’ai pas à lutter, forcer, me faire mal pour y arriver. Je suis revenue à la source, à ma source : la Terre-Mère. Elle a pris soin de moi, m’a accueillie sans jugement avec toute sa vibration d’amour. Portée par les éléments, je suis revenue en douceur à la vie, au souffle, à l’essence, l’essentiel. Cette traversée m’a reconnectée à moi-même et à la raison d’être des racines de l’hêtre. Tisser des liens avec la nature pour se reconnecter à sa nature.  


Depuis quelques temps je sens qu’il est temps de sortir du silence. Portée par l’énergie du printemps et de la renaissance du vivant, l’ancrage dans la terre et la sève qui circule dans mes veines.  Une part de moi se sent vulnérable, s’ouvrir au monde au sortir de la grotte m’intimide un peu. Mais je sais que ma mission est d’être au service, au service de la vie qui circule en chacun de nous, au service de la terre et des êtres en chemin vers leur essence-tiel.


La suite je vais la co-écrire avec vous et je me réjouis beaucoup de la renaissance des racines de l’hêtre.

Avec tout plein d'amour


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page