Elisabeth Tricot

 Tisseuse de liens 

Parcours

ElisabethTricot-portrait.jpg
BandeauQuisuis-je.jpg

Je m'appelle Elisabeth, j'ai 41 ans, j'aime marcher pieds nus, j'aime l'odeur de la pluie dans la forêt, j'aime faire des câlins ours avec mon fils et j'aime être au pied de mon hêtre dans le bois près de la maison.

Pendant longtemps j'ai eu la sensation d'être une extra-terrestre, je ne me sentais jamais à la bonne place. Je me suis adaptée sans trop savoir quoi faire de ce ressenti. J'ai grandi dans le sud de la France à Toulouse, nous avions un grand jardin, enfant je passais mes week-ends chez les scouts, mes vacances en camps ou randonnées avec ma famille. Je me rends compte aujourd'hui à quel point cela a été ma source d'équilibre.

À 21 ans je termine mes études et je commence à travailler en tant que chargée de communication dans des grands groupes à Paris. J'ai toujours cette sensation d'être dissociée, spectatrice d'un monde dans lequel je ne me sens pas complètement intégrée. Je m'interroge, je commence une thérapie. De fil en aiguille à 30 ans je me forme au métier de coach et c'est à ce moment que je découvre ce qu'on appelle "l'hypersensibilité". Mon monde s'éclaire et s'allège d'un coup, je comprends que je ne suis pas une extra-terrestre, je suis une personne dite hypersensible et cela fait 30 ans que je fonctionne sans le bon monde d'emploi.

Ce moment dans ma vie est le point de bascule, celui ou pas à pas j'apprends à mieux me connaître, à relier ma tête avec mon corps et mon cœur, à accueillir ce sensible pour en faire un ami. Je deviens coach personnel et professionnel, je me passionne pour tout ce qui me met en lien avec la vie : naturopathie, yoga, alimentation, soins énergétiques, psychologie positive...

A 35 ans, je pars de Paris avec mon compagnon, je quitte mes talons et mon bar à vin préféré pour vivre plus proche de la nature à Lausanne, en Suisse. Peu de temps après nous devenons parents et après la naissance de notre fils je perds pied. Mon hypersensibilité s'emballe et en même temps je prends conscience que l'humain a créé une machine infernale qui détruit le vivant. Je me sens perdue, j'ai peur pour tous les enfants de la terre, je suis triste et en colère : un mélange de post-partum et d'éco-anxiété.

Je ressens alors un besoin vital de me relier à la terre, d'explorer mon lien sensible avec la vie, de redécouvrir les cycles, le soleil, la lune, les saisons. Dans mon besoin de connexion profonde, je me rapproche des mouvements de transition et des pratiques de connexion à la nature. Je découvre le "Travail qui Relie" de Joanna Macy, les bains de forêts, les rituels en nature et les 8 shields de Jon Young.

En réactivant ces liens vitaux et nourriciers avec la nature, avec moi-même et avec les autres, je trouve enfin ma place en tant qu'être en vie. 

Aujourd'hui j'habite à deux pas de la forêt dans la région de Romainmôtier au pied du Jura. J'ai créé les racines de l'hêtre pour tisser cette toile du vivant, pour aider chacun à trouver sa place dans ce monde en pleine transformation.

richard-loader-NWJq7_zg0_Q-unsplash.jpg

Formations

Master communication et marketing - IAE de Lille - 2001

Formation de coach à l'Institut des Neurosciences Appliquées - Paris - 2010

Personal Branding Strategist- Methode Reach CC - 2011

Magicien de la nature - Eorian : Ecole suisse de pratiques énergétiques et de reliance à la nature - 2019

Transmission de la sagesse celtique et druidique - Eorian - en cours : 2020-2021

Mooc Ecologie profonde - La Canopée Bleue - 2020

Mooc Transition Intérieure - L'université des Colibris - 2021

Eveiller les sens de Jon Young & Josh Lane - 8 shields Institute - 2021

Stage bases outdoor - planoalto Suisse -  2021

 

A venir :

Connexion profonde avec la nature et mentorat: 8 shields, Permavisions Cycle1- 2021

richard-loader-eXPvOzGj5fg-unsplash.jpg